Présentation de l’artiste


Peintre sur porcelaine « amatrice », elle signe ses œuvres sous le pseudonyme : 3Ma.


3Ma vit près de Bordeaux, dans le Sud-Ouest de la France mais elle est originaire du Limousin. Elle demeure très attachée à sa région de naissance et aux Métiers d’Art qui ont fait sa gloire, notamment la porcelaine de Limoges.


Le décor de la porcelaine de Limoges est généralement traité de façon industrielle car il fait partie intégrante du process de fabrication. Aussi 3Ma a-t-elle longtemps méconnu les possibilités artistiques offertes par cette matière somptueuse.


Pour satisfaire sa soif de création, elle utilisait donc des supports plus conventionnels tels le papier ou la toile et, si d’autres supports l’ont tentée, son activité professionnelle, très éloignée du domaine artistique, limitait ses explorations. Et, à ses yeux du moins, ses travaux n’étaient jamais aboutis.


Mais, en 2000, au détour d’un magasin de porcelaine à Saint Léonard de Noblat, petite ville médiévale située au cœur du pays de la porcelaine, 3Ma a eu une « merveilleuse révélation » (nous reprenons ici les propos de l’artiste) à la vue de magnifiques porcelaines peintes à la main. Aussitôt, elle prit contact avec l’artiste créateur et participa peu de temps après à un stage d’initiation.


3Ma dit encore « Je  commençai là mon voyage et partis à la découverte de cette technique de peinture sur couverte un peu particulière qui mêle avec bonheur le feu, à la fois mystérieux et maîtrisé, les oxydes métalliques, précieux ou vulgaires mais toujours chatoyants après leur sublimation par le feu, et la plus précieuse des poteries, issue d’une terre d’argile inégalable, le kaolin. » Après ce stage, seule dans son atelier, 3Ma approfondit ses connaissances grâce à des lectures techniques et par l’expérimentation et commença à développer ses propres procédés. La passion soulève des montagnes, dit-on, et le temps qui faisait défaut à l’artiste auparavant, lui semble désormais « en expansion » : elle consacre presque autant de temps à sa peinture qu’à son activité professionnelle qu’elle exerce pourtant à temps plein. Et elle termine toutes ses œuvres.


Le résultat ne s’est pas fait attendre : ses productions se succèdent , variées et originales tant par la composition que par les thèmes abordés ou par l’exploration de différentes techniques. Ils sont dignes d’une « amatrice » -au sens étymologique du terme- confirmée.

Mais jugez par vous-même en visitant dans ses galeries …

 

 

petit poisson deviendra grand